Contrairement à la plupart des méthodes de détection de fuites, la DÉF peut localiser le point d'entrée d'eau sans perturber l'assemblage de la toiture. Un point d'entrée de la grosseur d'un trou d'épingle (trop petit à trouver à l'œil nu) est aussi simple à localiser qu'une déchirure importante ou qu'un défaut de couture. D'autres approches, comme les inspections à infrarouge, peuvent déterminer les endroits où l'eau s'est accumulée dans le matériau isolant, sans nécessairement s'avérer aussi utiles pour déceler les défauts d'imperméabilisation.  De plus, lorsque la membrane est appliquée directement à une surface structurale (garage, plateforme de toiture, rampe, pont, etc.), les anomalies thermiques ne sont pas présentes, mais la DÉF est tout de même en mesure de détecter les défauts de la membrane.  FSA possède de l'équipement de DÉF à haute et à basse tension.

DÉF à basse tension

Les essais à basse tension utilisent une petite quantité d'eau comme moyen de conduction électrique.  Le technicien d'inspection installe une toile métallique autour du périmètre de la section visée par l'essai et applique un potentiel électrique.  La section à l'intérieur de la toile est humidifiée pour former une « plaque » électrique supérieure.  La plateforme structurale représente la plaque électrique inférieure et la membrane séparant les deux plaques agit comme isolant.  Si de l'humidité pénètre un défaut dans la membrane, un contact électrique est établi entre les deux plaques (p. ex., une mise à la terre électrique). Le technicien peut ensuite suivre la direction du champ électrique vers le défaut de la membrane

DÉF à haute tension

Les essais à haute tension sont effectués à l'aide d'un faible courant à haute tension sur une surface horizontale ou verticale sèche.  Une génératrice portative comporte deux bornes, soit une qui est mise à la terre pour la plateforme de toiture, et une autre qui est fixée à une brosse fabriquée de brins métalliques conducteurs.  Le technicien d'inspection balaye la plateforme à la recherche de défauts.  En cas de rupture, le courant circulera par l'orifice pour compléter le circuit.

Avantages pour nos clients

  • Localisation précise des défauts, permettant des réparations efficaces
  • Possibilité d'effectuer de nouveaux essais immédiatement après les réparations
  • Plus abordable que les essais d'inondation classiques
  • Essai à haute tension pouvant être utilisé sur les surfaces de toiture présentant une forte pente, où les essais d'inondation sont  impossibles
  • Élimination du risque de surcharger les plateformes durant les essais, puisque l'accumulation d'eau ne fait pas partie de la procédure d'essai
  • La basse tension s'est avérée hautement efficace dans les situations où l'imperméabilisation est dissimulée ou enfouie, comme dans le cas des membranes protégées, des toitures ballastées et des toitures écologiques.